Archives des résultats en extérieur

Le dimanche 11 septembre, 11 archers choletais s’étaient rendus à Candé pour participer au tir en campagne qui y était organisé, certains dans l’objectif de se préparer à l’ultime défi de la saison : le Championnat de France de tir Campagne en équipe.

De plutôt bonnes conditions, un très bon accueil mais un parcours un peu long …

Seniors Femmes Arc Nu
Carole, 2ème, 242 points

Super-Vétérans Hommes Arc Nu
François, 3ème, 229 points
Pierre, 4ème, 193 points

Seniors Femmes Poulies
Véronique B, 2ème, 352 points

Super-Vétérans Femmes Poulies
Sylvie, 3ème, 234 points

Vétérans Hommes Poulies
Christophe, 5ème, 340 points

Cadets Hommes Classique
Emeric, 1er, 282 points
Cédric, 2ème, 277 points

Seniors Femmes Classique
Anaëlle, 3ème, 224 points

Seniors Hommes Classique
Guillaume, 6ème, 282 points

Vétérans Femmes Classique
Françoise, 2ème, 250 points

L’équipe Homme termine 1ère, l’équipe Femme 2ème.

 

Ecrit par Denis

Ca y est, saison terminée !!! Enfin, pour ne rien vous cacher, un peu trop longue.

Mais sans aucun doute la plus belle.

Des résultats sportifs exceptionnels, de franches rigolades, des moments d'échange, de partage, qui resteront dans ma mémoire (même si je n'en ai pas beaucoup).

Et surtout une expérience qui restera inoubliable : ces "FRANCE".

Merci CHRISTOPHE !

Merci STEPHANE !

Merci les coups de mains du matin, de bonne heure.  

Merci les coups de mains du soir,  très tard.

Merci à tous ceux qui m’ont aidé, épaulé, supporté ...

Tout ça pour vous dire que ce week-end, je suis allé à Ruelle sur Touvre (à côté d'Angoulème) pour participer au championnat de France FITA scratch.

Départ samedi matin 6h, arrivée 9h sur un terrain plutôt agréable.

Un peu surprenant, un terrain de foot, un plateau sur les hauteurs de Ruelle. Par chance pas de vent.

Passage au greffe 9h30. Bonjour aux archers de la ligue … 9h45 … 10h45. Puis préparation pour la compétition.

J'ai hâte que ça commence, ou bien que ça se termine ?

Ça y est, c'est parti !
Oups ! pas terrible. 3 volées pour me mettre dedans … Je vous passe les détails. Juste : 2 pailles pour me faire perdre tout espoir de bien figurer.

Tant pis, ce sera pour la prochaine fois.

Vous allez penser que je suis déçu de ma compétition ??????

Et bien non ! Après avoir croisé Oliver Tavernier, la cerise sur le gâteau de cette super année : des photos de moi avec le vice CHAMPION OLYMPIQUE de tir à l'arc à RIO : Jean-Charles Valladont !

Et oui je pense que c'est la première fois que je suis aussi content d'être en photo avec un mec.

(Même si j'aime bien aussi être avec mes petits*)

TAC ! TAC ! TAC !

*Les autres archers de l’équipe

 

Un an ...

Un an que l’équipe prépare ce week-end, un an que l’équipe attend ce week-end !

3 manches de DRE à gagner et cette finale était pour nous.

Après de bons moments en équipe, le meilleur nous attendait : la finale !

Départ le vendredi matin, tranquillement … 3 heures de route, ouverture du greffe vers 17h00 !!!

L’équipe se compose de Denis, Alex et Stéphane, coachés par Philippe. Seulement 3 archers puisque la réglementation oblige les clubs à faire la finale à 3. 4 archers en DRE, 4 archers en D2, 4 archers en D1 mais seulement 3 à la finale des DR … La logique de la FFTA !!!

Malheureusement, Fabrice, qui lui aussi, comme les 4 autres, a toute sa place dans l’équipe ne pouvait pas nous accompagner. Il sera tout de même là, d’une certaine façon …

Le trajet aller se passe bien, une bonne mise dans l’ambiance …
Une visite et le repas sur le terrain de tir et nous décidons d’aller nous reposer à l’hôtel … La chaleur, sans doute … Repos et même longue sieste pour certains dans la chambre climatisée et nous retournons sur le terrain afin de passer au greffe et pouvoir décocher quelques flèches.

Il fait toujours chaud … Nous prévoyons 5 ou 6 volées, histoire de découvrir les lieux …
Alex, qui a oublié ses chaussures fermées se fera sortir, au bout de 4 volées … L’occasion pour lui et Philippe, de découvrir la bière locale … Je les rejoindrai très vite !!!

Le terrain est plutôt sympa mais totalement inabrité, dans une région où foisonnent les éoliennes … Heureusement, le vent fut très discret durant ces 2 jours.

Le soir, nous allons dîner dans le centre de Reims en compagnie de l’équipe féminine de St Herblain. Une soirée très sympa.

Le lendemain matin, le réveil n’est pas trop matinal et nous nous rendons tranquillement sur le terrain.

Les tirs sont complexes, le travail du coach très stressant. Nous ne sommes pas au meilleur de notre forme … Une part de stress, sans doute.

Notre classement recule petit à petit … Nous sortons du cut pour le point bonus, jusqu’à la 15ème place. Et, après un sursaut, nous remontons à la 10ème. 11ème, 12ème, durant un moment, la dernière volée, un peu faible, nous inquiète et c’est avec joie que nous apprenons que nous sommes 12ème à la fin des tirs de qualification, la dernière équipe à obtenir un point bonus.

Nous tombons donc dans la poule D.
Nous remportons 5 à 3 le premier match contre Chateauroux, 6 à 2 le deuxième match contre Hérouville-St Clair, même si, à ce stade de la compétition, nous étions sur le point d’abandonner. Coup de malchance, Denis voit ses stabilisateurs atterrir au sol et, en duel, les incidents de tir n’existent pas : une paille pour nous. Philippe et un sympathique organisateur parviennent, le temps du comptage des points, à réparer l’arc de Denis. Nous nous voyions arrêter, nous pourrons terminer !!!
Malheureusement, Prevessins-Moens nous inflige notre première défaite 6 à 2, Villeurbanne la deuxième, sur flèche de barrage.

Limoges nous emmènera aussi au barrage mais celui-là, nous le reporterons !

2ème de poule, l’objectif de l’année n’est pas atteint, nous ne monterons pas en D2 la saison prochaine. Il nous reste alors deux matches de classement, pour nous placer le mieux possible, entre 5 et 8.

Lorient nous inflige un 6 à 0. Il nous reste alors à affronter Belfort La Savoureuse, pour se placer au mieux 7ème, au pire 8ème. C’est donc l’équipe de Thomas Koenig que nous rencontrons et, eux aussi, nous emmènent au barrage … Un beau barrage, une 7ème place pour nous.

Un peu déçus de ne pas être montés mais aucun regret. Nos duels ont été tirés à notre niveau, les autres ont été meilleurs et la poule sans doute pas la plus simple …

L’expérience fut extraordinaire et nous sommes tous prêts à recommencer l’année prochaine !!!

Un super moment, une fois encore !

 

Cette année, c’est à Reims que se déroulait le Championnat de France Fédéral. Pas moins de 7 archers choletais s’y étaient qualifiés, 9 s’y rendaient, avec les accompagnateurs. Et pour compléter les camions et l’ambiance, 4 Montreuillais se joignaient à nous (et un écouflantais, pour l’aller).

Vous imaginez bien qu’à 14 dans 2 camions le trajet fut très calme …
Enfin, il aurait pu l’être, si Daniel n’avait pas eu 8 minutes de retard !!! On lui avait donné une mauvaise adresse, soi-disant. Mais quand on ne connait pas la différence entre 54 et 58 … Bref !

Du coup, l’ambiance était lancée et il restait 5h00 de trajet !!! et nous n’étions encore que 6 dans les 2 minibus !!!
Deuxième arrêt à Beaupréau, plus 3 puis à Angers, plus 5 et départ pour Reims !!!

Le premier camion se composait donc d’Alex, Mélanie, Quentin, Daniel, Thierry et Stéphane, le deuxième de Denis, Denis, Philippe, Véronique, Stéphane, Thémis, Nolwenn et Tanguy.

Si vous n’êtes pas dans l’ambiance minibus, vous ne pouvez pas comprendre mais … blagues pourries, ironie, moqueries (mais gentilles), fesses à la vitre en plein dépassement du deuxième minibus … voilà qui résument à peu près le voyage aller. Autant dire que l’on s’est amusé !!! (Seule la chasse aux Pokémons de nos adolescents faisait chuter l’ambiance !!! ;-))

A l’arrivée au terrain d’entraînement, une chaleur étouffante nous attendait, canicule oblige.
Quelques flèches tirées pour découvrir l’endroit, peaufiner les réglages et remettre en place les muscles et, après une boisson désaltérante et houblonnée, nous décidions d’aller profiter de la clim de l’hôtel.

Nous avions, entre temps, récupéré Matthieu (La Haye Fouassière), SDF en recherche de lit.

Déception à l’arrivée à l’hôtel. De petites chambres à se partager et toujours cette chaleur étouffante, point de clim en vue … Mais la douche fut la bienvenue !!!

Le rendez-vous avec quelques archers de la ligue (31 au total) était prévu vers 20h00 dans un restaurant du centre-ville. Repas frugal de veille (ou avant-veille) de compétition, n’est-ce pas Alex ? Apparition de Mousse, n’est-ce pas Quentin ? Enfin, un repas à l’image du début de journée : humour, rigolade, blagues plus ou moins adaptées à un repas au restaurant, mais un super moment !

De retour à l’hôtel, l’entrée dans la chambre était difficile, la chaleur repoussant au dernier moment l’envie d’aller se coucher et entraînant certain à se coucher dans le camion, puis le fauteuil du hall d’entrée et enfin le couloir, les autres à squatter l’escalier de secours, plus ou moins aéré mais dehors … Le temps de discussions plus sérieuses, bien qu’entrecoupées de nouvelles idioties. On ne peut pas rester sérieux !!!

La nuit fut particulière. La chaleur nous empêchant de dormir correctement, le réveil fut complexe.

Seuls Thierry et Matthieu entraient en piste dès le matin. Et, encore une fois, plus les minutes avançaient, plus le mercure montait.
Quelques TAC ! TAC ! TAC !, remarqués par le commentateur furent lancés et les festivités commençaient officiellement.

Coaché par Alexandre, soutenu par les autres, Thierry s’offre un plutôt bon concours. Avec 700 points, il se classe 24ème. Matthieu termine 16ème, avec 703 points.

Sandwiches sur place le midi et les deux jeunes montreuillais entraient dans l’arène le samedi après-midi.

Après une période difficile, ce France signe le retour de Nolwenn. Avec 593 points, elle se classe 7ème des Juniors Femmes Poulies. Notons surtout qu’elle fut la star du week-end puisqu’encadrée dès le samedi matin sur le stand du photographe officiel !!!
Quentin aussi fut une surprise. Si son score reste dans sa moyenne haute : 626 points, c’est au niveau mental qu’une grosse progression est arrivée, résultat d’un long travail ? Souhaitons-le-lui !!! Il se classe 12ème.
Notons aussi les bons classements de Claire et Antoine qui terminent respectivement 5ème et 4ème chez les juniors Classique sur des scores de 598 et 660 points.

Pendant ce temps-là, pendant que les jeunes tiraient et que Denis D et moi-même coachions, le reste des choletais décidait d’aller prendre une douche et le frais en grande surface … ainsi qu’une glace !

Ils sont tout de même revenus à temps pour féliciter Samantha (Les Brouzils) qui obtient après un dur travail, la Médaille d’Argent des Minimes Femmes Classique !!! Bravo Sam, tu as été chercher cette médaille, elle est vraiment méritée !!!

Un petit arrosage de cette médaille et, la douche sera la bienvenue, ce soir-là encore.

J’aurai aimé pouvoir dire que le repas du soir avait été plus calme puisque nous n’étions plus que 16 …
Mais non … Les énervés qui composaient les tablées ne me permettent pas ça … Mais l’ambiance était là, c’est le principal !!! Et Mousse et Nutella aussi, merci Quentin !!!

La soirée fut un peu plus fraîche mais l’organisation quasiment identique à la veille : camion, escalier de secours, bières … et discussion sérieuse …
La baisse, relative, de la chaleur nous permit une nuit meilleure, un peu.

Levé matinal, le dimanche aussi, puisque les chambres devaient être vidées avant notre départ et retour sur le terrain …
C’était au tour de Daniel, coaché par Denis D, Philippe, Denis, Véronique, coaché par Stéphane, Alex, coaché par Mélanie et Stéphane, coaché par Quentin de tirer.

Quelques espoirs de médailles en début de tir … en milieu de tir …
Mais les places sont chères et les scores serrés …
Daniel, avec 677 points, se classe 21ème des Vétérans Hommes Poulies.
Philippe 26ème des Vétérans Hommes Classique, avec 600 points.
Véro 23ème des Seniors Femmes Poulies, avec 653 points.
Chez les Seniors Hommes Classique, Denis et Alex gagnent des places, Stéphane en perd, beaucoup …
Ils terminent donc respectivement 19ème, avec 649 points, 39ème avec 639 points et 65ème avec 622 points.

Résultats mitigés mais super matinée ! De super moments, des découvertes agréables : l’état d’esprit de certains, le rhum vanille Guadeloupéen …

12h30. Un repas rapide et il sera temps de prendre la route … D’autant que des invités surprises commencent à s’installer sur les terrains alentours et ce n’est pas moins de 600 caravanes qui finiront par arriver … Nous serons, heureusement, partis avant.

Entre culture générale et humour, blagues et rigolades, le retour termine avec succès l’excellent week-end qui vient de s’écouler.

Les souvenirs restent, l’envie de repartir …

Les Championnats de France restent des moments extraordinaires à vivre !!!
Merci à tous pour ces merveilleux moments !!!

 

Ecrit par Véro A

Le week-end du 19 au 21 août avaient lieu le championnat de France scratch FITA à Sallanches en Haute-Savoie.

3 archers choletais se sont qualifiés pour y participer : Thierry, Stéphane et Véronique.

 

Thierry accompagné de Raphaëlle (sa fille) a rejoint Stéphane et Véro à Combloux, lieu d’hébergement commun le vendredi midi. Combloux étant situé à une quinzaine de km de Sallanches.

 

L’entraînement se fait sous un beau soleil et une vue dégagée sur le Mont Blanc, mais avec un petit vent de face.

 

C’est à 8h le samedi matin, que les gars commençaient les volées d’échauffement. Au bout de la 3ème volée comptée, la pluie est apparue ; d’abord fine puis un peu plus intense par la suite.

A la fin de la 1ère série, Thierry fait 330. Sensations : humide… et pas très content. Stéphane : 338. Sensations : satisfait vu les conditions. Il surfe sur les limites du cut.

A la fin de la 2ème série et donc à la fin des qualifications : 329 pour Thierry et 338 à nouveau pour Stéphane.

Thierry finit donc 100ème avec un score de 559 et Stéphane finit 66ème avec un score de 676: le cut est à 677. C’est pas loin mais c’est raté.

 

Pour son 1er championnat de France FITA, Thierry est content de s’être qualifié mais déçu de sa prestation car à 11 points de sa moyenne.

Pour Stéphane : vu son début de saison, se trouve chanceux de s’être qualifié et est plutôt satisfait de son résultat.

 

A 11h30 commence l’échauffement pour les femmes sous le poncho pour ma part. A la fin de la 3ème volée d’essai, la pluie cessait et c’est sans poncho que j’ai effectué la compétition. Ce n’est pas avec le poncho que l’on montre le maillot !!

La 1ère série : 322 ; C’est dans mes scores de la saison. La 2ème série : 320 avec une dernière volée à 48. Dommage, mais j’ai mis tellement de force dans les volées précédentes que je n’avais plus d’énergie pour les 6 dernières flèches. Je termine donc à 642, 37ème : C’est un point de au-dessus de ma moyenne. Bilan : je suis satisfaite car j’ai pu participer au championnat de France. Ce n’était pas gagné… Je réalise un score conforme à mes attentes. Je ne fais pas partie des 32 pour continuer la compétition. La dernière avait 648. 6 points … J’ai donc quelques regrets sur la dernière volée.

Quand au double mixte : nous nous plaçons 13ème devant Angers et Thouaré. Seuls les 8 premiers feront les duels.

Dès le samedi soir, nous avons donc tous les trois terminé la compétition mais pas trop mal placés parmi les archers de la ligue.

 

L’accueil était plutôt sympathique. La ciblerie a créé quelques soucis : c’étaient des cibles en mousse avec des ronds interchangeables là où le jaune du blason est posé. Sauf que quand on fait des 7 et des 8, que ce soit chez les hommes ou chez les femmes, et bien ça traverse au point de tomber derrière la cible. Ce sont au moins 3 flèches à Thierry que j’ai ramassées derrière la cible. J’étais son marqueur. Stéphane en a même ramassé une à 5-6 mètres derrière la cible. D’où l’importance de bien cocher les impacts… même sur des blasons trempés.

 

Nous rentrons donc dans notre location ouverte à tous les vents ( fenêtres et portes largement disjointes) mais disponibles pour déguster les spécialités locales ( bière au génépi, fromages, …).